Robert de Balkany est le fils d'Alladar Zellinger-Balkányi , entrepreneur de travaux publics naturalisé français en 1956 (lui même né le 11 juillet 1900 à Buciumi, alors en Autriche-Hongrie, à présent en Roumanie).

Le jeune Robert étudie l'architecture aux États-Unis pour embrasser une carrière de promoteur immobilier, comme son père. Il découvre aux États-Unis le concept des grands centres commerciaux et décide de l'importer en France.

Avec l'aide de l'architecte Claude Balick, ils démarrent l'expérience en construisant une résidence de qualité avec commerces intégrés à La Celle Saint-Cloud - "Elysée 1" est achevée en 1963.

Ils renouvellent l'expérience d'un habitat moderne et l'american way of life, avec toutes les commodités à portée de main. Le projet se situe toujours à la Celle Saint-Cloud, mais d'une plus grande ampleur.

 

Il comprend 1250 appartements, un vrai centre commercial avec un drugstore (Drug' West), un bowling, un cinéma, une chapelle, une piscine et des tennis - "Elysée 2" est livrée à partir de 1964. De nombreuses vedettes, dont Dali et Cocteau en feront la promotion.

Quoi qu'il en soit, la réalisation rencontre un grand succès et l'entreprise fondée par Robert de Balkany, SCC (Shopping Center Company), va décliner le concept non seulement en région parisienne (Rosny 2, Vélizy 2, Évry 2, Ulis 2), mais aussi en province (La Part-Dieu à Lyon, etc.), puis dans divers pays européens et au Moyen-Orient.

Robert de Balkany a profondément transformé l'urbanisme en Île-de-France. Il est avec Claude Balick, son architecte, à l'origine de nombreux projets immobiliers et architecturaux novateurs par leur taille et la qualité de leur urbanisme : Élysée 1 puis Élysée 2, le parc Saint-Cyr, le parc Montaigne à Fontenay-le-Fleury, puis la plus grande copropriété d'Europe Parly 2, de 1968 à 1978 avec quelque 7 500 appartements, jouxtant le centre commercial du même nom. Par la suite, Balkany se tourne vers la réalisation et la gestion de nombreux centres commerciaux en France, en Europe et à travers le monde.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Zellinger_de_Balkany

Forts de leurs succès, le promoteur et son architecte fétiche, livrent en novembre 1969, un très grand complexe au Chesnay : Parly 2.

Il se situe aussi dans la banlieue ouest de Paris, et après avoir défrayé la chronique sur son nom de baptème, Parly 2 associe un très grand centre commercial à un immense ensemble résidentiel en copropriété .

En réalité, Parly 2 est une copie servile d’un centre commercial qui avait été fait par l’architecte Victor Gruen à Edina, dans la banlieue de Minneapolis - explique son associé Jean-Louis Solal.

​Un centre commercial du même type l'a précédé de peu, en octobre 1969: Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var près de Nice sur un peu plus de 134 000 m².

L’histoire de Notre-Dame de la Résurrection est directement liée à celle de Parly 2 : En effet, ce sont les demoiselles Poupinet, filles de l’ancien maire, qui ont fini par accepter de vendre leurs 110 ha de terrain à Aladar de Balkany, promoteur, à l’unique condition qu’une église y soit construite. Ainsi fin 1970, la nouvelle église Notre-Dame de la Résurrection accueillait les fidèles.

©LaParlysienne 2019 // Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now